Return to site

Francophonie contre anglicisme, tout contre...nous.

À l’occasion d’une précédente publication, je m’interrogeais, excédée, sur les mobiles et les causes de la prolifération d'anglicismes…

Acte d'allégeance à la culture et à l’économie anglaises et/ou américaines? Stratagème camouflant nos faiblesses langagières en anglais…autant qu'en français? Une "conjonction de subordination" ?

Ajouter un paragraphe ici.

Je prends, comme beaucoup, la mesure des effets désastreux du monopole de l'anglais sur l'ensemble des langues pratiquées à travers notre monde. S'agissant de la langue française, nombreux sont celles et ceux qui la pratiquent avec envie, plaisir et fierté. Les quelques réactions suscitées par ce précédent article, s'avéraient réjouissantes, prometteuses, rassurantes. Nous échapperions au rétrécissement d'une pensée servie par quelque baragouin post-moderne...

Une marque de voitures hexagonale oblitère toutefois cet allant, se déclarant « inspired by » nous depuis 1919! Je prêtai attention à l'une ou l'autre de ses campagnes publicitaires.

Le "chevron" des poètes disparus...

Grâce à un SUV "chevronné" vous pourrez, Monsieur, être :

«..cascadeur, good father, graffeur, teenager, catcheur, envie d’ailleurs, même pas peur, dresseur, offrir des fleurs, Richard « Wagneur », surfeur, globe-trotteur… »

De préférence amateur de globish, friand d’anglicismes et d’approximations, peu soucieux de la qualité de la rime et de l’argumentation, vous serez sensible aux attraits dudit véhicule. Vous préférerez à Gustav Mahler - et à son "Chant de la terre" - Richard "Wagneur". Que d'émoi en songeant que ce dernier pourrait rimer avec "carburateur". Le Caravage, embrayage... ça laisse songeur.

Je note que certains amis québécois préfèrent au vocable SUV - sport utility vehicle - celui de VUS (véhicule utilitaire sport ). Tous deux entendent désigner un véhicule motorisé utileà une activité sportive... Serait-ce l'outil de "l'abstention nonchalante de tous les sports" évoquée par Curnonsky? Je plaisante.

Soit dit en roulant, Madame, vous pourrez, au volant de cet engin, conduire et escorter votre cascadeur de conjoint, associé ou patron; ce sportif accompli également capable de porter deux ou trois enfants simultanément! Mademoiselle, teenager peut-être, vous saurez emprunter le véhicule, le temps d’une folle escapade entre copines.

J’ignore ce qui me désole le plus, ce "pidgin" publicitaire hexagonal, l'abus de contre-sens, le niveau et le registre langagiers ou les images et les suggestions (sujétions) de ces campagnes « eco-inspired ». Les délices de la créativité publicitaire me direz-vous. S'y reconnaissent qui veulent ou qui peuvent pourvu qu'ils soient nombreux.

La notion de langue "véhiculaire" revêt soudain une autre signification...

« ...inspired by you » et « ...eco-inspired »... really?

Sans doute inculte mais persévérante, je ne désespère pas de saisir la profondeur et la saveur probables de quelques formulations. Ainsi, « ...inspired by you » signifie forcément plus que « inspiré par vous ». 99 ans d’inspiration nous contemplent, du haut de cette déclaration! J’imagine pareillement que "eco-inspired" traduit bien plus d'heureuses perspectives et autres valeurs écologiques que "inspiré par l'écologie...", "soucieux de notre planète" ou simplement " attaché à notre environnement". Il est vrai qu'aucune de ces formules n'engage comme un simple " écologique". Molière et Shakespeare acquiesceraient peut-être...

 

Mais qui donc a ourdi ce verbiage ? Qu'en penserait le fondateur de ladite marque que nous devrions peut-être rebaptiser "Andrew", histoire d'implémenter son Personal branding? Y verrait-il le paradoxe de cette french touch peinant à assumer, à utiliser et à valoriser ce qui la fonde à savoir sa culture et sa langue?

 

Imaginons que tant d'inspiration soit le fruit d'une agence nommée « Les gaulois » ....

Ne serait-ce pas hilarant?

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK